Communiqué de presse : À la reconquête de la République sur les sommets

Communiqué de presse

À la reconquête de la République
sur les sommets

Afin d’appeler le gouvernement actuel et ceux qui lui succèderont, quelle qu’en soit la couleur politique :

• À la restauration et au respect des piliers fondamentaux de la République française (liberté, égalité, fraternité, séparation des pouvoirs)

• À redonner à la France son aura internationale de Patrie des Droits de l’Homme et de référence morale, politique et culturelle alors qu’elle est aujourd’hui condamnée ou moquée dans le monde entier,

• À rétablir l’humanisme et le sens de l’État et de l’intérêt général comme références supérieures présidant à l’action publique,

• Et à ne plus utiliser la symbolique de la montagne – comme autrefois sous le régime pétainiste ou récemment pour le gouvernement actuel - à des fins de propagande en faveur de ses ministres et de leur action quand celle-ci est indigne d’un alpinisme attaché à l’éthique et à l’élégance de la pensée et du geste

DES CITOYENS ALPINISTES réaliseront les 11 et 12 septembre 2010 des "ASCENSIONS RÉPUBLICAINES" de sommets emblématiques dans les principaux massifs montagneux français, parmi lesquels : l’Aiguille de la République et le Mont Blanc à Chamonix (Alpes) et la Pointe de France au Pic du Midi d’Ossau (Pyrénées).

Chaque groupe d’ascensionnistes emmènera avec lui UNE MARIANNE-ALPINISTE en chair et en os qui symbolisera sur chaque sommet leur attachement aux valeurs républicaines de la France.

Cet événement est soutenu par des associations d’envergure dont Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui (parrainée par les Résistants Raymond Aubrac, Stéphane Hessel et Walter Bassan), la Ligue des Droits de l’Homme et le Réseau Éducation Sans Frontière.

Agenda et logistique

Un point presse sera organisé à Chamonix le samedi 11 septembre à 9h00, face au départ de la gare du petit train du Montenvers.

Les grimpeurs visant l’Aiguille de la République se dirigeront ensuite vers le refuge de l’Envers des Aiguilles, camp de base de l’ascension prévue pour le lendemain matin, le dimanche 12.

La presse locale et nationale est invitée à les rejoindre ou à les suivre jusqu’au refuge ou au long de l’ascension, en fonction des capacités physiques, techniques et logistiques de ses équipes.

Des images photos et vidéos seront réalisées tout au long de l’ascension, pour êtres mises à disposition des médias intéressés.

D’autres opérations similaires, à destination plus particulièrement de la presse locale et régionale, seront organisées dans divers massifs montagneux.

Pour connaître la liste des ascensions prévues, y participer ou les relayer, contacter :

Presse, coordination nationale et Chamonix :
Yannick Vallençant / yannick.vallencant@wanadoo.fr / 06 12 82 20 57

Presse nationale et association CRHA :
Gilles Perret / gilles.perret4@wanadoo.fr / 06 80 22 70 98

Opérations Pyrénées :
Rémi Thivel / remi.thivel@orange.fr / 06 07 02 22 58

Un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités récentes :

27 mai : Déclaration du Conseil National de la Nouvelle Résistance

Pour des jours heureux Déclaration du Conseil National de la Nouvelle Résistance du 27 mai 2020 Cette déclaration, réalisée dans l’urgence, est un (...)

En savoir plus

Non à la mesure de suspension adoptée contre Jean-Pierre Dubois

Pour le retrait immédiat de la mesure de suspension adoptée contre le professeur Jean-Pierre Dubois par la Présidente de l’Université Paris Saclay. (...)

En savoir plus

Mobilisation des associations citoyennes

Appel aux associations citoyennes à se mobiliser pour une transformation écologique, démocratique et solidaire Départ dématérialisé de la Caravane le (...)

En savoir plus

Nous retrouverons les Jours Heureux ???

Sur le moment je n’y croyais pas. C’est du même ordre que Nicolas Sarkozy citant Guy Môquet. Je me suis dit : non, pas lui ! Depuis une bonne (...)

En savoir plus