ACCAPAREMENT DES TERRES : le groupe BOLLORE négocie

ACCAPAREMENT DES TERRES : le groupe BOLLORE négocie

Vendredi 24 octobre, les représentants des communautés issues de 5 pays (Cameroun, Cambodge, Libéria, Côte d’Ivoire et Sierra Leone) touchées par les accaparements de terre ont rendez-vous à Paris avec le groupe Bolloré pour entamer les négociations.
Pour la première fois, une entreprise accusée d’accaparements des terres accepte une rencontre internationale avec les représentants des communautés affectées. Alors que depuis 2008, enfle la polémique sur l’acquisition controversée de terres agricoles en Afrique ou en Asie par des investisseurs privés, la démarche du groupe Bolloré pourrait constituer un précédent.
Les communautés locales, constituées en Alliance Internationale des Riverains des plantations Bolloré-Socfin avec l’appui de l’organisation française ReAct réclament un règlement global du conflit.
Toutes informations dans les documents joints

Un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités récentes :

27 mai : Déclaration du Conseil National de la Nouvelle Résistance

Pour des jours heureux Déclaration du Conseil National de la Nouvelle Résistance du 27 mai 2020 Cette déclaration, réalisée dans l’urgence, est un (...)

En savoir plus

Non à la mesure de suspension adoptée contre Jean-Pierre Dubois

Pour le retrait immédiat de la mesure de suspension adoptée contre le professeur Jean-Pierre Dubois par la Présidente de l’Université Paris Saclay. (...)

En savoir plus

Mobilisation des associations citoyennes

Appel aux associations citoyennes à se mobiliser pour une transformation écologique, démocratique et solidaire Départ dématérialisé de la Caravane le (...)

En savoir plus

Nous retrouverons les Jours Heureux ???

Sur le moment je n’y croyais pas. C’est du même ordre que Nicolas Sarkozy citant Guy Môquet. Je me suis dit : non, pas lui ! Depuis une bonne (...)

En savoir plus