Vous êtes ici : Accueil > Actualités Citoyennes > Actualités diverses > Appel National de l’association Citoyens Résistants d’hier et d’Aujourd’hui (...)
Publié : 7 octobre

Appel National de l’association Citoyens Résistants d’hier et d’Aujourd’hui pour le référendum ADP

Appel National de l’association Citoyens Résistants d’hier et d’Aujourd’hui
aux Citoyens Résistants d’Aujourd’hui en faveur du référendum sur la privatisation d’ Aéroports De Paris

L’association CRHA (Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui), organisatrice du rassemblement annuel « Paroles de Résistances » à Thorens-Glières (Haute-Savoie) appelle les citoyen.ne.s à signer la pétition réclamant un référendum sur le devenir d’Aéroports De Paris (ADP), et à s’investir au maximum dans la popularisation et la collecte des signatures sur Internet.
Dans la lignée des Résistants d’hier, nous luttons aujourd’hui pour une société démocratique : nous aspirons à une société où les citoyen.ne.s seraient associé.e.s directement aux décisions qui engagent le devenir des biens et services publics leur appartenant.
Outre l’intérêt de rendre notre société plus démocratique, ce référendum nous offre la possibilité de nous exprimer plus généralement sur les privatisations et les politiques libérales menées par les gouvernements successifs.
Celles-ci remettent en cause une fois de plus « l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie » et « l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale » souhaitées par le Conseil National de la Résistance dans son programme "Les Jours Heureux".

Gardons en tête que si les entreprises publiques intéressent tant les investisseurs privés, c’est parce qu’elles génèrent des bénéfices. Ces entreprises ayant été créées avec l’argent public, ces revenus doivent rester publics ! A quoi bon faire grossir encore les comptes en banque des actionnaires quand il manque tant d’argent dans les hôpitaux ou les écoles ?
Si la privatisation totale d’ADP n’est qu’une pierre de plus enlevée à l’édifice qui aurait pu garantir l’instauration d’une économie « assurant la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général », elle est aussi un symbole fort car, pour la première fois, elle pourrait être soumise à référendum.
A cette occasion, il convient de démontrer au pouvoir que le peuple est prêt à s’investir dans les Référendums d’Initiative Citoyenne, revendiqués par ailleurs par les Gilets Jaunes. L’enjeu est aussi là.
Ne ratons pas l’occasion !

Il est cependant évident que cette collecte de signatures pour obtenir la mise en place de ce référendum d’initiative populaire n’est qu’une porte d’entrée que nous devons saisir pour enfoncer un coin dans les politiques libérales actuelles, aussi, nous appelons les citoyen.nes et l’ensemble des organisations et mouvements à se mobiliser dans les différentes luttes qui convergent dans le sens d’une société plus juste et solidaire.

Pour signer, suivre le lien : Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris

Aides au vote :
Avoir avec soi sa carte d’électeur.rice et sa carte d’identité ou son passeport.
On peut signer sur ordinateur, smartphone, tablette, ou sur papier, en se rendant à la mairie la plus peuplée de votre canton.
Dans ce deuxième cas, il faut compléter le formulaire officiel CERFA 15264*02. Pour ce faire, outre vos coordonnées personnelles, il faut indiquer, au chapitre 2, le nom de la proposition de loi soutenue. Il faut donc y écrire « Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris. »
N.B. : le numéro de la ville, qui s’affichera automatiquement, n’a rien à voir avec le code postal de celle-ci, c’est normal.
ATTENTION : un récépissé vous sera adressé. Il faut malgré tout vérifier que votre vote est comptabilisé. Il peut en effet y avoir des ratés.

PNG - 341 ko

PDF - 146.6 ko