Walter Bassan décoré de la légion d’honneur

JPEG - 411.8 ko

Pas sûr que le ministre qui a proposé à Walter le grade d’officier dans l’ordre national de la légion d’honneur, n’ai pas d’arrières pensées électorales....
Ne retenons que le mérite de Walter d’avoir en 1943, en son temps de tout jeune homme, celui de l’insouciance, su où était son chemin. Et ensuite le mérite du rescapé de Dachau qui travaille aujourd’hui pour le bien commun en étant ce merveilleux passeur de mémoires historiques auprès des collégiens-iennes et lycéens-nes, en souvenir bien sûr de celles-ceux qui y laissèrent leur peau,(comme son frère, arrêté en même temps que lui), démontrant aussi et surtout ce dont le capitalisme est capable lorsqu’il se sent acculé.
Walter appelle cela la défense des valeurs républicaines, mais qui vont bien au-delà du triptyque du fronton des mairies.

JPEG - 332.8 ko

Vive le médaillé Walter qui a encore et toujours cette capacité d’indignation qui le conduit toujours et encore à créer avec d’autres des voies d’avenir.

Il aura 90 ans le 05 novembre de cette année ainsi que son jumeau de naissance, notre parrain John Berger.
C.F

Un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités récentes :

Nos jours heureux

Un coup d’arrêt, un coup de maître ! Sacré Manu ! En fait, je t’écoute plus, tu es tellement prévisible. Je t’écoute plus, ni toi, ni tes comparses, à (...)

En savoir plus

24 mars Gaillard Conférence débat sur la réforme des retraites

Conférence de ANAÏS HENNEGUELLE, DOCTEURE EN SCIENCES ECONOMIQUES, MAÎTRESSE DE CONFERENCES EN ECONOMIE Organisée par "les économistes attérés" à (...)

En savoir plus

dimanche 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Marche et grève du dimanche 8 Mars pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes Rendez-vous sur l’esplanade de l’Hôtel de (...)

En savoir plus

Si la rue n’est pas entendue, allons à l’assaut des cîmes pour être vus !

A l’initiative d’un collectif de profs du 1er et second degré du Chablais, idée soutenue par Attac, CGT, FO, SNES, SNIUPP, les stylos rouges ; le 16 (...)

En savoir plus