Communiqué : et maintenant ?

Et maintenant ?

Passé ce moment de grande émotion qu’ont engendré les tueries à Charlie Hebdo et les prises d’otages, passée cette grande marche historique, la question « Que faire ? » reste entière.
Pour que ce moment important ne devienne pas une simple photo dans un livre d’histoire, nous nous devons de rester vigilants, de veiller à ce que les valeurs républicaines qui nous animent soient au centre des débats.
Il est fort dommage qu’aucun de nos gouvernants n’ait réagi comme le 1er ministre norvégien Jeans Stoltenberg qui, après le massacre d’Utoya, avait déclaré : « J’ai un message pour celui qui nous a attaqué et pour ceux qui sont derrière tout ça : vous ne nous détruirez pas. Vous ne détruirez pas la démocratie et notre travail pour rendre le monde meilleur. (…) Nous allons répondre à la terreur par plus de démocratie, plus d’ouverture et plus de tolérance. »
Au-delà de l’émotion,ce qui s’est passé les 7,8 et 9 janvier n’est-il pas le constat plus global d’un échec de société ?

Un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités récentes :

Nos jours heureux

Un coup d’arrêt, un coup de maître ! Sacré Manu ! En fait, je t’écoute plus, tu es tellement prévisible. Je t’écoute plus, ni toi, ni tes comparses, à (...)

En savoir plus

24 mars Gaillard Conférence débat sur la réforme des retraites

Conférence de ANAÏS HENNEGUELLE, DOCTEURE EN SCIENCES ECONOMIQUES, MAÎTRESSE DE CONFERENCES EN ECONOMIE Organisée par "les économistes attérés" à (...)

En savoir plus

dimanche 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Marche et grève du dimanche 8 Mars pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes Rendez-vous sur l’esplanade de l’Hôtel de (...)

En savoir plus

Si la rue n’est pas entendue, allons à l’assaut des cîmes pour être vus !

A l’initiative d’un collectif de profs du 1er et second degré du Chablais, idée soutenue par Attac, CGT, FO, SNES, SNIUPP, les stylos rouges ; le 16 (...)

En savoir plus