Vous êtes ici : Accueil > Les Résistances d’Aujourd’hui > L’international > ACCAPAREMENT DES TERRES : le groupe BOLLORE négocie
Publié : 27 octobre 2014

ACCAPAREMENT DES TERRES : le groupe BOLLORE négocie

ACCAPAREMENT DES TERRES : le groupe BOLLORE négocie

Vendredi 24 octobre, les représentants des communautés issues de 5 pays (Cameroun, Cambodge, Libéria, Côte d’Ivoire et Sierra Leone) touchées par les accaparements de terre ont rendez-vous à Paris avec le groupe Bolloré pour entamer les négociations.
Pour la première fois, une entreprise accusée d’accaparements des terres accepte une rencontre internationale avec les représentants des communautés affectées. Alors que depuis 2008, enfle la polémique sur l’acquisition controversée de terres agricoles en Afrique ou en Asie par des investisseurs privés, la démarche du groupe Bolloré pourrait constituer un précédent.
Les communautés locales, constituées en Alliance Internationale des Riverains des plantations Bolloré-Socfin avec l’appui de l’organisation française ReAct réclament un règlement global du conflit.
Toutes informations dans les documents joints

Documents joints