Vous êtes ici : Accueil > Les Résistances d’Aujourd’hui > L’agriculture > 1000 vaches : suite des gardes à vue des membres de la Conf’
Publié : 29 mai 2014

1000 vaches : suite des gardes à vue des membres de la Conf’

Informations recueillies auprès de Pierre Maison, qui est toujours à Abbeville, pour manifester devant la gendarmerie où sont retenus les 4 syndicalistes gardés à vue .

Une autre manif. est organisée à Amiens, lieu de rétention de Laurent Pinatel.

Selon ces informations, la garde à vue est prolongée de 24 heures (et non 12 h).

Ils pensent que la garde à vue sera prolongée au maximum avec une comparution immédiate au tribunal.

Ils ont ressentis une volonté de "casser" le mouvement de résistance.

Ces sanctions sont DISPROPORTIONNEES

Il n’y a eu aucune dégradation, uniquement démontage des pièces les plus faciles à déboulonner. Plusieurs cartons de pièces non montées ont également été emportés : l’objectif était d’apporter ces pièces au ministre de l’agriculture et au préfet pour leur rappeler les nombreuses irrégularités constatées dans le permis de construire et la non conformité du bâtiment au permis obtenu.

Appel à manifester en 73 : MOBILISONS-NOUS !!!

SOYONS TRÈS NOMBREUX ce jeudi 29 mai 2014 à 17h00 devant la préfecture de Savoie, à Chambéry, pour soutenir Thierry Bonnamour et les 4 autres détenus et dénoncer la criminalisation de l’action syndicale !

Merci de relayer cet appel à mobilisation, sans retenue.

PS : La garde à vue de Thierry a été prolongée ce jeudi matin.

CONTACT : Guy Noël CHOULET : 06 72 83 40 62