Enseigner la politique

Cet appel est très simple - au sens parfait dans les principes.

Je suggère un tout petit ajout qui permettrait de clarifier le coté pratique de ces demandes démocratiques : établir un enseignement de la politique.

Permettre aux gens (tant jeunes en formation que les autres) de saisir ce que sont des institutions, de savoir les comparer, de pouvoir les comprendre, de les évaluer pour les choisir, les modifier.

On peut appeler tant et plus à tous les plus beaux principes de solidarité et d’égalité (etc ), si les gens ne peuvent transformer des principes en actions, donc à travers quelles institutions appliquer des principes. rien ne se fera jamais (sauf dans des circonstances tragiques, comme la guerre). Car cela fait des siècles (au moins 2) que la situation dégénère inexorablement dans ce ’nouveau’ monde
capitaliste. Le ’sursaut’ du CNR a commencé à être détruit très tôt disons 1969 (Pompidou) et surtout à partir de 1974 (Giscard).

L’éducation pour tous - lire écrire compter, histoire, philo, culture, ... - est de fait insuffisante, il faut au moins se donner les moyens du comment faire vivre les pratiques démocratiques. Pour cela, le meilleur moyen est l’éducation politique.
Surtout face à la propagande permanente et très bien faite actuellement, oblitérant les plus grandes idées, confusion des mots, rendant toute réflexion presque impossible.

Exemple de propagande réussie : les retraites qu’on nous vole.

- le cout actuel 13% du PIB
- le cout dans 40 ans 18% du PIB pour une croissance (faible) estimée de 1,7% /an.
- il faut donc trouver, en plus, 3% du PIB - ce qui correspond à une augmentation de cotisation plus faible pour les 40 prochaines années que l’augmentation de cotisation des 20 dernières.
- Il en découle que le problème des retraites n’existe pas, sinon un ajustement léger (en gros le 1/3 de ce que demande nos dirigeants et les actionnaires).

Pour permettre aux gens de contrer la propagande il faut une l’éducation politique et savoir répondre à des questions élémentaires dans un ’réel système démocratique :
- être capable de dire où JE (citoyen) me trouve dans les chemins de
prise de décisions
- être capable de dire quels sont les contre-pouvoirs à tels choix
- être capable de choisir entre des scénarios
- etc ..

De très simples questions, pourtant actuellement hors de portée.

Jacques, un contributeur.

Un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités récentes :

Nos jours heureux

Un coup d’arrêt, un coup de maître ! Sacré Manu ! En fait, je t’écoute plus, tu es tellement prévisible. Je t’écoute plus, ni toi, ni tes comparses, à (...)

En savoir plus

24 mars Gaillard Conférence débat sur la réforme des retraites

Conférence de ANAÏS HENNEGUELLE, DOCTEURE EN SCIENCES ECONOMIQUES, MAÎTRESSE DE CONFERENCES EN ECONOMIE Organisée par "les économistes attérés" à (...)

En savoir plus

dimanche 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Marche et grève du dimanche 8 Mars pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes Rendez-vous sur l’esplanade de l’Hôtel de (...)

En savoir plus

Si la rue n’est pas entendue, allons à l’assaut des cîmes pour être vus !

A l’initiative d’un collectif de profs du 1er et second degré du Chablais, idée soutenue par Attac, CGT, FO, SNES, SNIUPP, les stylos rouges ; le 16 (...)

En savoir plus